Vous êtes iciActualités»Nouvelles de l'international»Pour une meilleure gestion et conservation des grands prédateurs

Pour une meilleure gestion et conservation des grands prédateurs

mardi, 28 juillet 2009
  • logo

 Dans le souci de la conservation des grands prédateurs dans les Alpes et les Carpates, le colloque international « Grands prédateurs : les stratégies de gestion, recherche et communication des espaces protégés » a été organisé du 2 au 4 juillet 2009 en Slovaquie dans le parc national de Nizke Tatry.

Plus de 70 spécialistes des espaces protégés des Alpes et des Carpates, universités, ONG et ministères se sont rencontrés à Liptovsky Jan / Slovaquie pour échanger sur la question complexe, et souvent tabou, des espèces emblématiques de montagne : l’ours, le loup et le lynx. 

 Les présentations générales de la situation actuelle dans les deux massifs ont été suivies par des exposés durant lesquels les participants ont communiqué les résultats de leurs activités de recherche – notamment dans le domaine du suivi des espèces, de la migration et des problèmes de santé. La partie principale de la rencontre était consacrée aux échanges sur le thème de la gestion de ces espèces, plus précisément sur les plans de gestion, les mesures de compensation et la gestion des conflits entre les activités humaines et ces animaux. La dernière séance des présentations a traité plus particulièrement de l’importance des activités de communication, de l’éducation à l’environnement et des relations publiques.

L’importance de la coopération étroite sur ce thème entre les deux massifs a été relevée durant les discussions. Pour souligner cette coopération, il avait été décidé de créer un groupe de travail « Grands prédateurs » commun entre ALPARC et CNPA. Ce groupe uni devrait se rencontrer prochainement, après la désignation du chef de file du groupe côté Carpates.

A l’issue de cette rencontre, une brochure sur les grands prédateurs dans les espaces protégés des Alpes et des Carpates a été publiée.