Les catégories d’espaces protégés

Près de 900 espaces protégés de grande taille (>100 hectares) constituent un réseau formidable d’habitats naturels et de paysages culturels.

Ce réseau est composé de différentes catégories d’espaces protégés très complémentaires :


Les parcs nationaux : grands ensembles d’espaces naturels ou faiblement modifiés par l’homme qui connaissent généralement un fort degré de protection. Certaines activités traditionnelles peuvent cependant être autorisées.
> 14 parcs nationaux.


 Les parcs régionaux, naturels ou parcs naturels régionaux : grandes surfaces connaissant souvent des activités humaines traditionnelles d’agriculture de montagne et de sylviculture et une activité touristique importante. Ces parcs ont également souvent, parallèlement à leur mission de protection de l’environnement, une mission de développement régional.

> 70 parcs régionaux ou naturels.


Les réserves naturelles : des surfaces allant de quelques hectares à plusieurs milliers d’hectares, connaissant habituellement une protection forte comparable à celle des parcs nationaux. Souvent, elles ont pour mission la protection d’habitats rares, d’une faune et flore exceptionnelles ou d’une zone humide menacée.

> 300 réserves naturelles.


Les réserves de biosphère : forme de protection à grande étendue selon la définition de l’UNESCO. Les réserves de biosphère se composent généralement de trois zones : une zone de protection, souvent un espace protégé existant, une zone de transition et une zone de développement.

> 10 réserves de biosphère.


Bien naturel du patrimoine mondial de l'UNESCO : site inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. La valeur naturelle de ces sites est exceptionnelle pour l’humanité. L’UNESCO demande à ces sites de préserver leur valeur pour les générations futures avec des plans de gestion, basés sur une large consultation.

> 2 sites naturels du Patrimoine mondial de l'UNESCO.


De nombreux autres statuts de protection existent, variables selon les Etats, et font partie du Réseau Alpin des Espaces Protégés :

Par exemple, les zones de tranquillité, les arrêtés de biotope, les « parcs de paysages protégés », les espaces naturels sensibles du Département de l’Isère, les sites classés, les réserves forestières, etc… 


 

L’IUCN propose également une classification des espaces protégés, à consulter sous: http://www.unep-wcmc.org/#?dashboard=show