Des paysages mythiques

 Caractérisées par le relief, les Alpes ont pourtant mille visages : plateaux calcaires des Préalpes, dômes de schistes, aiguilles de granite, moraines et éboulis, terrasses cultivées, marais et zones humides, sombres forêts de résineux ou clairs mélézins, alpages fleuris et doux pâturages, falaises vertigineuses, grottes et combes impressionnantes, cascades fougueuses, torrents rugissants ou sages rivières…

Cette diversité paysagère, influencée non seulement par des facteurs géologiques, morphologiques et climatiques, mais aussi par plus d’un millénaire d’exploitation humaine, se traduit par une diversité faunistique et floristique unique.

Ainsi, les Alpes fascinent tant par leurs paysages sauvages et les sommets mythiques que par leurs paysages agricoles plus paisibles aux abords des vieux villages.