mercredi, 24 juin 2015 02:00

Projet « Sommet(s) pour le Climat »

Sommet(s) pour le Climat est un projet volontaire basé sur une traversée collective du massif des Ecrins pour faire valoir les valeurs positives de la montagne (engagement, responsabilité, esprit de cordée…) et lutter avec elles, contre les bouleversements climatiques et pour un environnement sain et solidaire. A l’occasion de la COP21 à Paris en décembre 2015, le projet souhaite promouvoir des solutions conviviales et pratiques pour un monde écologiquement et socialement soutenable.

Plusieurs actions sont ainsi lancées au niveau national et international par le collectif Sommet(s) pour le Climat pour mobiliser et sensibiliser aux enjeux climatiques, notamment :

-    21 jours de traversée du massif des Ecrins par les sommets (29 juin - 19 juillet 2015), avec la participation d’alpinistes amateurs et professionnel(le)s qui partagent ces valeurs ;
-    L’ascension simultanée de sommets dans le monde entier par de nombreuses cordées, le week-end du 11-12 juillet, pour marquer la dimension internationale des enjeux et de la mobilisation ;
-    La réalisation d’un film de témoignage et d’interpellation portant les messages du collectif (sortie au second semestre 2015) ;
-    L’organisation d’un concours « photos décalées », pour interpeller et changer notre regard sur les dérèglements climatiques et les moyens d’y répondre ;
-    L’envoi d’une missive climatique aux décideurs, pour faire évoluer leur regard sur les opportunités qu’offre la transition.


Le projet est soutenu par les organismes suivants : la FFCAM, Mountain Wilderness, l’Association Négawatt, le Parc National des Ecrins, le réseau Educ’Alpes, le Réseau Action Climat, La Revue Durable.


Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse.

Pour tous les détails, visitez le site de Sommet(s) pour le climat.

Publié dans Nouvelles des Alpes


This section includes all the PowerPoint presentations shown during the Workshop « Monitoring biodiversity transformation to document climate change impacts in alpine protected areas”, that  took place from 10th to 11th of September 2014 at Ceresole Reale, Gran Paradiso National Park (IT).


Please note that the presentation of Sonja Wipf is not online. If you are interested in the presentation, please contact directly the author at : sonja.wipf (at) slf.ch

Devant le changement climatique mondial, le Parc national autrichien des Hohe Tauern essaie lui aussi de mettre l´accent sur la protection du climat. En coopération avec les responsables politiques, le centre de visiteurs du parc national à Mittersill (Salzbourg) se focalise sur le domaine de l´éducation environnementale. Avec le projet d´une « école climat » du parc on entend contribuer à une prise de conscience afin de favoriser déjà chez les enfants et les adolescents un contact respectueux avec la nature.

En application de la formule pédagogique : « expérience vécue + connaissance = comportement conscient », les changements climatiques des derniers millénaires, à l´exemple du glacier du Pasterze, sont démontrés aux jeunes à l´aide de la « roue du temps » (cf. photo) ainsi qu’avec un bloc de glace entier placé directement dans le centre de visiteurs. Dans un « Science Center » spécial, les classes qui visitent le parc national reçoivent des enseignements pratiques très variés sur la thématique du climat. Ainsi, le centre de visiteurs du parc offre par exemple une station météo qui permet de faire des comparaisons météorologiques en illustrant de cette manière les questions relatives au climat d´une façon claire et parlante. De même, il est possible d´observer directement sur un thermomètre les différentes hausses de température dans une atmosphère propre ou une atmosphère enrichie en CO2.

De nombreux enseignants qui visitent le Parc national des Hohe Tauern avec leurs classes confirment qu´une telle formation de la conscience est prometteuse. De cette façon, environ 25 000 élèves de tous les pays germanophones profitent de l´éducation environnementale du parc ; des chiffres qui laissent espérer pour la génération suivante une relation plus respectueuse avec la nature.

Source : résumé d’un communiqué du Parc national des Hohe Tauern

Qu’est-ce que Phénoclim ?

  Depuis 2004, le Centre de Recherche sur les Ecosytèmes d'Altitude (CREA) mène le projet Phénoclim dans l’objectif de mesure les effets du changement climatique sur la phénologie des plantes alpines. Dans le cadre des sciences participatives, Phénoclim est un programme à la fois scientifique et éducatif qui implique un public varié (écoles, associations, individuels, espaces protégés) dans la collecte des données.
Chaque printemps et chaque automne, les bénévoles observent la phénologie d’espèces végétales communes et transmettent les données (les dates d’ouverture des bourgeons, de feuillaison, de floraison, de chute des feuilles, etc…) au CREA.

170 sites d’étude sont maintenant répartis dans les Alpes. Le climat est aussi suivi par le biais d’un réseau de 60 stations de mesure de température.
L’objectif de cet observatoire est de s’étendre à toutes les Alpes (également en Allemagne, Autriche, Slovénie…) afin de mieux prendre en compte la diversité géographique de toute la chaîne de montagne.

Dans le cadre du Groupe de travail “Education à l’environnement montagnard”, ALPARC et le REEMA soutiennent ce programme et encouragent les espaces protégés alpins à y participer.

Comment participer ?

La campagne Phénoclim du printemps 2011 vient juste de débuter… Vous gérez un ou plusieurs espaces protégés alpins ? C’est le bon moment pour rejoindre les espaces protégés français, italiens et suisses déjà impliqués dans Phénoclim !

Vous êtes intéressés pour participer au projet?

  1. Enregistrez-vous sur le site Internet Phénoclim
  2. Choisissez les plantes de votre site d’étude
  3. Démarrez vos observations en suivant le protocole Phénoclim

Si vous souhaitez utiliser Phénoclim comme outil pédagogique pour les scolaires, n’hésitez pas à contacter le CREA pour en savoir plus.

Plus d’information :

Floriane Macian
floriane@crea.hautesavoie.net / www.crea.hautesavoie.net/phenoclim / 0033 (0)4 50 53 45 16 

Publié dans Nouvelles des Alpes

 GLOCHAMOST est l’initiative de l’UNESCO-MAB qui fait suite au projet GLOCHAMORE , débuté en 2003, financé par l’Union Européenne et parrainé par l’UNESCO-MAB, en coopération avec Mountain Research Initiative et l’Université de Vienne (Autriche).

Le but de ce nouveau programme est d'aider les réserves de biosphères de montagne à développer des stratégies d'adaption pour faire face au changement climatique en s'appuyant sur les résultats du programme GLOCHAMORE.

  Les 5 thèmes suivants fournissent un cadre de réflexion et partage de connaissances :
Le climat : le changement climatique (l’article 3.1 de la stratégie de recherche GLOCHAMORE)
La biodiversité : des espèces représentatives de la faune et de la flore (article 6e)
L’eau : la quantité d’eau (article 4a)
Le changement de l’utilisation du sol : la compréhension des raisons, des sources et des conséquences des modifications des usages du sol (article 2b)
L’économie dans les régions de montagne : l‘emploi et le revenu (article 4a)

Deux réserves de biosphère ont participé au projet GLOCHAMOST :
- Reserve de biosphère Berchtesgadener Land , Allemagne
- Reserve de biosphère Val Müstair , Suisse

Plusieurs informations sur les projets et les rapports de GLOCHAMOST:
- GLOCHAMORE
- GLOCHAMOST

- Compte-rendu 2011 : Berchtesgadener Land
- Compte-rendu 2011 : Val Müstair

vendredi, 13 janvier 2012 01:00

Sommet des jeunes sur le climat, Entlebuch

 « My clime-mate » est un programme international d’échanges, dans le cadre du projet dynAlp-climate , consacré au thème du climat, lancé et financé par le réseau de communes « Alliance dans les Alpes » et par « Jeunesse en action ».

Le programme s’adresse aux jeunes de 10 communes du Réseau « Alliance dans les Alpes ». Dans ce cadre, ils se consacrent au thème du changement climatique dans l'espace alpin, planifient des rencontres et mettent en œuvre des actions communes en faveur du climat.

Des jeunes provenant de France, d’Italie, de Slovénie, d’Autriche et de Suisse ont participé activement à ce projet en organisant différentes manifestations et initiatives. Ils ont également mis en place des jumelages, pendant lesquels ils ont pu échanger leurs points de vue. 

A la fin du mois d’octobre, tous les jeunes et les animateurs se sont retrouvés à Sörenberg (CH) pour la dernière réunion. Ils ont échangé leurs expériences et discuté de la suite à donner à ce programme.

Plus d’informations à ce lien : http://www.alpenallianz.org

Source: Sommet des jeunes sur le climat, Entlebuch

Publié dans Nouvelles des Alpes

 Climate Change and anthropogenic activities are challenging European habitats and their management.Especially protected areas are confronted with the pressing need to monitor changes, adapt management strategies and consider flexible responses to future developments.

The aim of the conference is to bring together researchers, conservation managers and decision-makers in the field of nature conservation.It provides a platform for dialogue to develop a better understanding of the complex impacts of climate change on biodiversity on local level and the means to adapt management in protected areas accordingly.

We anticipate 150 international participants to enjoy two days of technical sessions, workshops, poster exhibits and social activities, and one day of excursions.

Topics:

  • Monitoring and modelling of climate-induced impacts
  • Assessing sensitivity to climate change
  • Actual and future management practices
  • Awareness raising and stakeholder involvement
  • Legal aspects and policy recommendations

One of the conference aims is to found the association "Climate Change and Protected Areas". This association should serve as a sustainable network for transdisciplinary exchange of experts in this field.

For further information, please click on the following link: http://www.habit-change.eu/index.php?id=200

lundi, 22 octobre 2012 02:00

Munich water conference

4th International Conference “Water in the Alps”

Sustainable Hydropower

- Strategies for the Alpine Region -

Conference location: Bavarian Academy of Sciences and Humanities
Alfons-Goppel-Str. 11
80539 München, Germany 

jeudi, 10 avril 2014 02:00

Wasser im Klimawandel

compact nr 03/2011

ein hintergrundbericht der cipra 

Publié dans non-catégorisé