Le retour de la loutre dans les Alpes

 La loutre continue de surprendre la communauté scientifique. Durant des décennies, elle était au bord de l’extinction, mais maintenant elle est en expansion sensible, sans aucune intervention de l’homme. Les repérages de ce mammifère, appartenant à la famille des Mustélidés, sont de plus en plus fréquents dans tout l’Arc alpin, et notamment en Autriche, France, Allemagne et Suisse.

Cette espèce était en danger notamment au XIXème siècle, lorsqu'elle fut l’objet d'une persécution particulièrement acharnée, aussi bien pour sa fourrure qu’en raison de la perception que les gens avaient de la loutre comme d’un prédateur avide de poissons. L'interdiction de la chasse à la loutre n’a pu freiner la baisse des populations, sa cause principale étant la détérioration de son habitat.
Jusqu'à maintenant on ne connaissait que quelques sites où la loutre avait survécu: les rivières Inn et Ziller (Tyrol, Autriche), dans la Fecht (Alsace, France) et aussi, grâce à un projet de réintroduction, dans le Tessin (Lombardie, Italie).

Toutefois, en Autriche durant les dernières années, une diffusion spontanée de la loutre de Laming (Styrie) a été observée et, à partir de décembre 2009, des repérages d'une loutre ont été signalés près de la centrale hydroélectrique de Domat (Suisse). D'autres observations récentes ont été enregistrées en France près du Parc naturel régional des Monts d’Ardèche et de la Réserve naturelle de l’Ile de la Platière, les deux se trouvant dans la région Rhône-Alpes.

 Nul ne doute que ces données sont encourageantes. Elles éveillent l'espoir qu'une recolonisation progressive de tout l'Arc alpin par la loutre puisse se produire.

Sources:

NZZ online (Allemand)

Bureau pour la chasse et la pêche des Grisons (Allemand, Italien et Romanche)

Association pro lutra (Allemand et Français)

Rheinaubund (Allemand)

3 sat (Allemand)

Spiegel online (Allemand)

Enviscope (Français)

ledauphine.com (Français)

Corriere della sera.it (Italien)