Vous êtes iciActualités»Nouvelles des espaces protégés»Le Parc Régional Orobie Valtellinesi

Le Parc Régional Orobie Valtellinesi

mardi, 02 décembre 2014
  • Pays Italy
  • logo

Le Parc régional Orobie Valtellinesi se situe sur le versant nord des Orobie, la première chaîne alpine au nord de la plaine du Pô lombarde et des reliefs préalpins.
Du point de vue géomorphologique, le territoire du parc est très complexe et a été façonné par quatorze sillons glaciaires du quaternaire et l’écoulement impétueux des torrents.

L’environnement naturel
L'espace protégé est constitué de milieux typiquement montagnards. Les forêts de feuillus, où domine le châtaignier d’origine anthropique, côtoient les conifères, où l’essence dominante est l’épicéa, accompagné tantôt par le sapin blanc, tantôt par le mélèze. Au dessus des forêts rabougries s’étendent les  prairies alpines qui depuis des siècles sont utilisées comme pâturage pour l’élevage du bétail. Encore plus haut, les milieux rupestres et périglaciaires sont caractérisés par une végétation spécialisée, adaptée aux conditions extrêmes.
Le territoire abrite une riche biodiversité, comme en témoigne la présence d’espèces rares et protégées, dont trois sont endémiques : la Viola Comollia, une rareté qui pousse sur les éboulis de haute altitude, la Sanguisorba dodecandra qui abonde dans les vallons humides et l’Androsace brevis qui affectionne les crêtes.

Un riche patrimoine faunistique
Les vallées des Alpes Orobie qui se déploient vers la Valtéline abritent un patrimoine faunistiques très riche. La présence du Grand tétras, symbole du parc, témoigne du caractère hautement naturel et préservé de son territoire. Parmi les espèces présentes dans le parc figurent le pic noir, deux espèces de chouette, la Chevêchette d’Europe et la Nyctale de Tengmalm, l’Aigle royal, l’Hermine, le Lagopède alpin et la rare Salamandre noire.


Un écrin de richesses historiques, artistiques et ethnographiques
Caractérisées par des vallées abruptes et une exposition défavorable, les Orobie Valtellinesi ont été épargnées par le tourisme de masse. Par conséquent, aujourd’hui encore elles constituent un véritable écrin qui conserve d’importants témoignages historiques, artistiques et ethnographiques. Les traces des activités qui y étaient autrefois exercées  – les mines de fer, les fours de fusion et les moulins – sont encore visibles. Le territoire du parc abrite également des structures traditionnelles pour la transformation du lait, les calècc, qui sont utilisées encore aujourd’hui. Les témoignages des cultes religieux des populations locales y abondent, ainsi que les traces des anciennes routes de commerce, comme la via Priula. Depuis les premières populations qui ont habité ces vallées jusqu’aux fortifications de la Grande Guerre, l’histoire a laissé son empreinte sur ces montagnes.  

Le rôle du gestionnaire du parc
L’organisme gestionnaire du parc assure les fonctions administratives dans le domaine forestier, hydrogéologique, environnemental et paysager, en plus du rôle de promotion et de vulgarisation par le biais d’activités pédagogiques et touristiques qui visent à sauvegarder et mettre en valeur le patrimoine naturel, culturel et humain du territoire

 

Fiche d'identité du parc

Nom de l'espace protégé

Parc régional Orobie Valtellinesi

Pays

Italie

Surface (ha)

44 100

Année de création

1989

Catégorie(s) UICN

V - Paysage terrestre ou marin protégé

Statut juridique

Parc régional

Région(s) couvertes

Lombardie

Nombre de communes

25

Point le plus bas (altitude) en m 1 000

850

Point le plus haut (altitude) en m

3052

Habité/non habité (si oui, population)

non habité (habité temporairement seulement pendant l'été)

Surface en forêt

23 224,95 ha

Surface en glaciers

8 381,47 ha

Surface en pâturages (y compris les pâturages d'alpage)

143 ha

Principaux types de paysages

Forêts d'arbres feuillus et de conifères, roches et éboulis, prairies alpines

Faune emblématique

Grand tétras, bouquetin, chamois, aigle royal, hibou grand-duc, lagopède alpin, pic noir, nyctale de tengmalm, chevêchette d'Europe, salamandre noire

Flore emblématique

Viola comollia, sanguisorba dodecandra, androsace brevis

Attraction touristique majeure

Anciens témoignages historiques, artistiques et ethnographiques
(fortifications de la première guerre mondiale, traces des fours de fusion et des structures agricoles, anciennes voies de commerce pour le transport de marchandises, comme la Voie Priula);
marmites des géants;
itinéraire de randonnée GVO- Gran Via delle Orobie;

Centre(s) de visiteurs (nombre, noms, thèmes)

- La maison du temps et des sentiers balisés - Porte du Parc d'Albaredo par San Marco
- Centre de visiteurs “ Le bois, une matière de vie pour le Val Tartano ”
- Jardin Botanique “ Orobie ”
- Salle de mycologie " Précis de mycologie "
-Observatoire éco-faunistique alpin d'Aprica"

Site Internet

www.parcorobievalt.com

Personnel

6 personnes (dont 4 à temps partiel)