Vous êtes iciActualités»Nouvelles des espaces protégés»Le Parc naturel régional du Massif des Bauges

Le Parc naturel régional du Massif des Bauges

jeudi, 05 juillet 2012
  • Pays France

 Parc naturel régional depuis 1995, le Massif des Bauges couvre, entre 250 et 2217 m d’altitude, une superficie de 856 km2, répartis sur deux départements, la Savoie (46 communes) et la Haute-Savoie (18 communes). Les 64 communes du parc comptent 70 000 habitants (en 2008) et font partie de la région Rhône-Alpes. 6 villes portes, membres du Syndicat mixte du Parc, entourent le massif et regroupent 400 000 habitants.

Une grande variété d'habitats naturels

La forêt couvre 58% du territoire, fournissant une ressource en bois importante pour l'économie locale. Les herbages, 30% de la surface du parc, se répartissent entre prairies de fauche et alpages. 

Une analyse plus détaillée montre une large variété d'habitats, depuis les prairies sèches dans la partie sud-ouest jusqu'aux terres humides dans les basses vallées, et les habitats rocheux et éboulis dans les zones élevées. Un échantillon de cette diversité est préservé à travers le réseau Natura 2000 du parc (7 sites pour 17 000 ha).
La richesse de la flore résulte de cette diversité d'environnement. 1600 espèces ont été identifiées sur le territoire, soit 1/5 de la flore française. Parmi elles, quelques-unes sont strictement protégées, tels le sabot de Vénus et le chardon bleu. La faune est aussi de ce fait très variée. On a observé 117 espèces animales nichant sur le territoire, dont de nombreuses espèces en danger : l'aigle royal, le faucon pèlerin, le tétras lyre. Parmi les grands mammifères, bien connus sur le territoire grâce aux études de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), le plus symbolique est le chamois.
Cœur de nature du parc, la Réserve Nationale de Chasse et de Faune sauvage des Bauges protège chamois, mouflons, tétras-lyre... sur 5200 hectares de forêts et d'alpages. Depuis 2003, le parc en est co-gestionnaire aux côtés de l'Office national des forêts (ONF) et de l'ONCFS.

Les missions du parc

Mieux accueillir le public, préserver et révéler les patrimoines et les paysages tout en contribuant au développement durable de ce territoire d’exception, entouré de ses 6 villes portes, tels sont les grands axes inscrits dans la Charte du Parc.
La Charte est déclinée à travers de grands axes et programmes d’actions :

  • l’urbanisme durable, le parc assurant la compatibilité des documents d’urbanisme avec le plan de parc
  • le soutien aux activités économiques fondées sur les ressources du territoire (agriculture et forêt en particulier)
  • la connaissance, la conservation et la gestion des patrimoines naturel et culturel
  • le soutien actif à toutes formes de tourisme doux développé autour de la notion de ressourcement
  • l’éducation au territoire : le parc est en particulier membre actif du Reema et du Groupe de travail d’ALPARC sur la thématique de l’« éducation à l’environnement montagnard », s’impliquant activement dans des échanges d’expériences particulièrement enrichissants au niveau international. Le parc a également participé au projet ViViAlp d’ALPARC , un outil ludique et éducatif (visite en 3 dimensions des espaces protégés alpins sur grand écran) pour découvrir et comprendre les Alpes.
  • L’expérimentation, à l’image de la mesure agro-environnementale à obligation de résultats « Prairies fleuries » (NB : c’est le Parc naturel régional du Massif des Bauges qui, s’inspirant d’initiatives suisse et allemande, a été l’initiateur de ce programme en France, aujourd’hui étendu à tout le territoire national.)

GEOPARK, label soutenu par l'UNESCO

En septembre 2011, le Parc naturel régional du Massif des Bauges a obtenu le label Geopark .
Le Réseau mondial des Geoparks vise à promouvoir les patrimoines de la Terre, en particulier géologiques, auprès du grand public ainsi qu’à soutenir le développement local durable des territoires par le développement du géotourisme. On compte actuellement 50 Geoparks en Europe et seulement 4 en France.
Au plan international, le Parc développe des partenariats avec les Geoparks du Luberon et d’Arouca (Portugal) au titre de la coopération attachée au Programme LEADER sur le tourisme de ressourcement. Il a également signé des conventions avec le Geopark karstique de Leye Fengshan (appui à des projets touristiques) et la République d’Altaï en Russie. 

Fiche d'identité

Nom de l'espace protégé

PNR du Massif des Bauges

Nom de l'organisme gestionnaire

Syndicat mixte du PNR du Massif des Bauges

Pays

France

Surface (ha)

85600

Année de création

1995

Catégorie(s) UICN

V

Statut juridique

Parc naturel régional

Région(s) couvertes

Rhône Alpes

Nombre de communes

64

Point le plus bas (altitude) en m

275

Point le plus haut (altitude) en m

2217

Habité/non habité (si oui, population)

70 355 habitants (INSEE 2008)

Surface en forêt

58%

Surface en glaciers

0%

Surface en pâturages

6 500 ha d'alpages pour 120 unités pastorales auxquels il faut ajouter près de 20 000 ha de prairies généralement fauchées dont la moitié environ de prairies fleuries naturelles

Principaux types de paysages

Forêts, prairies, rivières, alpages, falaises

Faune emblématique

Chamois des Alpes, Mouflon, Aigle royal, Faucon pèlerin, Tétras lyre, Gelinotte des bois… 150 oiseaux nicheurs, 9 espères d'amphibiens… souche locale de Truite fario…

Flore emblématique

Potentille du Dauphiné, Chardon bleu, Sabot de Vénus, Cyclamen d'Europe…. 1600 espèces végétales

Attraction touristique majeure

Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage des Bauges (5000 ha), lac d'Annecy et Réserve naturelle du Bout du Lac, cours du Chéran (classement rivière sauvage en cours), gorges du Pont de l'Abîme, belvédère du Revard, Synclinal perché de l'Arclusaz, villages remarquables (La Compôte...)...

Centre(s) de visiteurs (nombre, noms, thèmes)

3 Maisons du Parc (Siège du Parc, Maison Faune Flore et Chartreuse Maison du Patrimoine) auxquelles il faut ajouter plusieurs écomusées thématiques

Site Internet

http://www.parcdesbauges.com

Personnel (nombre d'employés)

32 salariés

Accès

Depuis Paris et Lyon Gares TGV de Chambéry Aix les Bains et Annecy, gares de Montmélian et Albertville