Vous êtes iciActualités»Nouvelles des espaces protégés»Le Parc national de la Vanoise

Le Parc national de la Vanoise

mardi, 27 août 2013
  • Pays France
  • logo

 Situé entre les hautes vallées de la Maurienne et de la Tarentaise, le Parc national de la Vanoise enveloppe des montagnes élevées, culminant à plus de 3 000 m, sur lesquelles subsistent de nombreux glaciers. Il est par ailleurs pénétré par des vallées s’ouvrant sur de larges cols d’accès facile.

La variété de ses roches (calcaires, gypses, grès, quartzites, schistes, micaschistes, gneiss…) liée à une structure géologique très complexe, l’amplitude altitudinale, la position de carrefour climatique contribuent à la remarquable richesse géologique, floristique et faunistique du massif. 

Une richesse naturelle

Outre le bouquetin, le chamois, l'aigle, le massif de la Vanoise est un habitat privilégié pour de nombreuses autres espèces animales mais aussi végétales que ce soit dans le cœur du parc ou dans son aire optimale d'adhésion.

Parmi les plantes à fleurs, par exemple, certaines espèces en France ne poussent que dans le Parc national de la Vanoise, comme c'est le cas de la gentiane à calice renflé (Gentiana utriculosa).

La protection des espèces et de leurs habitats passe d'abord par l'acquisition de connaissances puis par la mise en place de plans d'action. Outre les observations accumulées par les agents du parc au cours de leurs tournées, celui-ci est porteur de nombreux programmes d'inventaires et de suivi dont il élabore les protocoles avec le conseil scientifique ou en lien avec les autres parcs nationaux.

Des milliers de données ont pu être collectées au cours de ces programmes, qui aident aussi à mieux comprendre les évolutions. 

Une richesse culturelle

Au-delà de ces richesses naturelles, le Parc national dispose également d'une richesse culturelle notamment au travers du patrimoine bâti, du patrimoine religieux (en particulier les chapelles d'altitude), de la route du sel et des fromages entre Pralognan-la-Vanoise et Termignon.

Le Parc intervient dans la restauration et la valorisation de ce patrimoine bâti. (Mise en œuvre de savoir-faire et utilisation de matériaux traditionnels).

La Vanoise, c'est aussi une activité pastorale dynamique, portée par le Beaufort, élément fort du caractère du Parc national. Le soutien à cette activité est au cœur de l'action du Parc. 

 Le Parc national de la Vanoise offre de nombreuses possibilités de promenades et de grandes randonnées pédestres avec un réseau de près de 500 km de sentiers balisés et des «sentiers découvertes» du milieu naturel dont certains sont accessibles aux handicapés moteurs. Le Parc propose également des randonnées adaptées aux déficiences motrices et visuelles.

Créé en 1963, il est le premier parc national français et fête donc cette année ses 50 ans . En cette année particulière et outre la célébration de cet anniversaire, le Parc a organisé et accueilli le Mémorial Danilo Re et a vu naître l’association ALPARC

Avec son voisin, le Parc national du Gran Paradiso (I), il constitue l’un des plus grands espaces protégés d’Europe occidentale, avec 1 250 km2. Les deux parcs sont jumelés depuis 1972. Ils ont bénéficié en 2012 du renouvellement conjoint du Diplôme européen délivré par le Conseil de l'Europe qui consacre la qualité de gestion des espaces protégés.

Le site http://www.parcnational-vanoise.fr fournit les références de toutes les publications spécialisées et une description complète de l’espace naturel protégé.

 

Fiche d'identité

Nom de l'espace protégé

Parc national de la Vanoise

Pays

France

Surface (ha)

53500 ha (Aire optimale d'adhésion 146 500 ha)

Année de création

1963

Catégorie(s) UICN

II en zone cœur et V en aire optimale d'adhésion

Statut juridique

Etablissement public à caractère administratif

Région(s) couvertes

Rhône Alpes

Nombre de communes

29

Point le plus bas (altitude) en m 1 000

1280 m en zone cœur

Point le plus haut (altitude) en m

3855 m (la Grande Casse)

Habité/non habité (si oui, population)

Non (en zone cœur)

Surface en forêt

5 km² en zone cœur

Surface en glaciers

53 km² en zone cœur

Surface en pâturages (y compris les pâturages d'alpage)

325 km² en zone cœur

Principaux types de paysages

Alpages, rochers et glaciers (haute montagne)

Faune emblématique

Bouquetin, chamois, Gypaète barbu, aigle royal, tétras lyre, lagopède alpin (125 espèces d'oiseaux nicheurs)

Flore emblématique

Flore alpine et aussi des espèces orientales et méridionales et arctico-alpines, des androsaces, l’ancolie des Alpes, différentes laîches dont la laîche bicolore, la cortuse de Matthiole, le chardon bleu, la linnée boréale (les seules stations françaises), la primevère du Piémont et des saxifrages

Attraction touristique majeure

Dans la zone cœur : randonnée, promenade, alpinisme, ski de randonnée (printemps, hiver)

Centre(s) de visiteurs (nombre, noms, thèmes)

Maison de la Vanoise à Pralognan-la-Vanoise (thème de la route du sel et des fromages)

Maison de la Vanoise à Termignon (thème des rythmes et paysages de Vanoise)

Site Internet

www.parcnational-vanoise.fr

Personnel

81

Accès

Pour la Maurienne, autoroute 43 puis D1006 (1er accès à La Praz pour L’Orgère), puis D902, de Val-Cenis - Lanslebourg jusqu’au col de l’Iseran,

pour la Tarentaise, N90 jusqu’à Bourg-Saint-Maurice ou Moûtiers puis vallées de Méribel-les-Allues, Pralognan-la-Vanoise, Champagny-en-Vanoise, Peisey-Nancroix, D902 jusqu’à Val d’Isère.