Triglavski narodni park (SI) and Parco Naturale Prealpi Giulie (IT) in the Julian Alps are both founding members of ALPARC. Transboundary cooperation between the two parks dates back to 1996. In the following years common EU projects reinforced the partnership and in 2009, the transboundary Julian Alps Ecoregion, which also includes Slovenia’s Julian Alps MAB UNESCO Area, was officially awarded the EUROPARC Transboundary Certificate. In 2014, the transboundary cooperation was re-awarded; in the same year, the region has been declared Official Pilot Region for Ecological Connectivity of the Alpine Convention.

Recently, another milestone in transboundary cooperation has been achieved. On the 7th of Decembre, the protected area managements were officially awarded with the European Charter for sustainable tourism certificate in Brussels. This successful application makes the Julian Alps Ecoregion Europe’s first transboundary park holding this certificate. Both, the Triglav national park and the Prealpi Giulie nature park see the European Charter for Sustainable Tourism in Protected Areas as an extraordinary opportunity to develop their region sustainably.

Further reading
EUROPARC website: http://www.europarc.org/julian-alps-transboundary-ecoregion/

Publié dans Nouvelles des Alpes

With the aim to make a vast amount of data available to naturalists, tourists and other interested users online (e.g. trails, information on and observations of species), the Ecrins national park has developed open source tools since 2012. This makes them available to other protected areas. Why not also to you?

Biodiv’Ecrins is the most recent application. With this online portal, the national park has made accessible 500,000 observations of more than 4,000 species of the park’s flora and fauna, gathered since its creation in 1973. This atlas presents in a unique manner the region’s biodiversity. Rangers feed it with observations in real time via tablet. Behind the application stands the tool Geonature-Atlas, an open source application developed by the national park staff. Its open source character and its adaptability make it highly transferable. It is possible to feed the Atlas with any kind of database. 

The approach grounds on the experience of the national park with Geotrek: Geotrek is a management and online valorisation tool of trail networks. It enables the users to manage a trail network comprehensively (signs, trail works) and valorize the touristic offer along itineraries and routes by the integration of local natural and cultural sites. Published under an open source licence, more than 40 protected areas and other organisations in France already use Geotrek. It is available in French, German, Italian and English and can easily be translated to other languages. For examples, see the web portals and smartphone applications of the Ecrins national park Rando Ecrins (hiking offer) and Grand Tour of the Ecrins (route tourism offer).

Please contact Camille Monchicourt if you are interested in these tools.

More about
Geonature-Atlas
the Geotrek user community

Other Geotrek sites to explore:
Maritimme Mercantour
PNR du Vercors
Parc national de la Vanoise
Parc national des Cévennes

Following an international seminar held in March 2016, the operational unit of ALPARC has been coordinating the drafting of a common strategy and awareness-raising tools to reduce impact on wildlife in the Alps.


The year 2016 has been marked by the launch of a working group within the ALPARC network covering the handling of mountain sports and outdoor activities in winter. On 3 and 4 March, an international seminar in the Massif des Bauges Natural Park brought together over 45 participants from different sectors and from throughout the Alps. They stressed the fundamental need to share methods and experiences and develop a common approach at an Alps-wide level.


A common communication strategy for large protected areas and beyond


A first step in this direction is the We respect Alpine Wildlife (WeWild) project coordinated by the operational unit of ALPARC. Over the next two years (2017-2018), this project aims to strengthen the links between the various initiatives at an Alpine level. Based on a collaborative approach with two workshops in 2017 and with a final conference in 2018, the project aims to develop a common communication strategy. It will provide the first tools for raising awareness, which will then be made available to a multitude of stakeholders in the Alps. Among these will be a website, which will also serve as a resource centre, and a “teaser” video clip drawing attention to the theme. WeWild will recruit members of the ALPARC working group – including several Alpine protected areas – as well as new players such as businesses in the “outdoor” sector.


Background information


Today, mountain sports and outdoor activities in winter are changing dramatically. Experts note an expansion of these activities in terms of time (throughout winter, all day) and space. Studies show that this shift has significant and detrimental effects on Alpine fauna, which is particularly vulnerable during the winter months. This problem requires a greater awareness among practitioners of these activities and among visitors to sensitive sites in order to enable a coexistence between man and wildlife.


The WeWild project has been selected as part of Germany’s Federal Ministry for the Environment's (BMUB) call for projects in 2016 with regard to special “environmental protection” postage stamps. Every two years, the Ministry supports projects proposed by environmental associations through the sale of a special postage stamp. As part of the German Presidency of the Alpine Convention 2015-2016, the 2016 edition of the stamp is called “The Alps – Diversity in Europe”.

04 annonce WeWild timbre BMUB                 Bundesministerium für Umwelt Naturschutz Bau und Reaktorsicherheit Logo.svg

mercredi, 21 décembre 2016 14:48

ALPBIONET2030 – Lancement du projet

Le projet ALPBIONET2030 permettra à ALPARC et aux 14 autres partenaires d’affiner encore davantage le travail déjà conséquent mené sur la connectivité écologique alpine durant les dernières années. Parmi les objectifs du projet figurent notamment l’élaboration d’une cartographie des aires stratégiques pour la connectivité dans et autour de l’Arc alpin (Strategic Alpine Connectivity Areas - SACA), le développement d’une stratégie de gestion de la faune sauvage en concertation avec des acteurs variés et un travail approfondi sur des outils de médiation pour répondre aux conflits pouvant surgir lors de la mise en œuvre de réseaux écologiques.


Le projet a été officiellement lancé lors du Kick-off Meeting le 1 et 2 décembre 2016 à Vienne (Autriche). Cet évènement a rassemblé les partenaires du projet mais également de nombreux observateurs ainsi que des personnalités des différentes institutions alpines. Ainsi, le Secrétaire général de la Convention alpine M. Markus Reiterer, le point focal allemand de la Convention alpine Mme Silvia Reppe, le président de la Plateforme Réseau Ecologique de la Convention alpine M. Thierry Boisseaux parmi d’autres se sont exprimés sur l’importance de ce projet dans le contexte alpin et macro-régional.


La récente publication « Alpine Nature 2030 - Creating [ecological] connectivity for generations to come » a marqué l’aboutissement d’un important travail de préparation, qui passe maintenant à une phase plus opérationnelle, notamment via le projet ALPBIONET2030. Les espaces protégés du réseau ALPARC, qui sont également présents parmi les partenaires, jouerons un rôle clé dans ces activités, notamment en tant que territoire pilotes pour la mise en œuvre des résultats du projet.

lundi, 28 novembre 2016 09:57

C’est non au « Parc Adula »

La majorité des communes concernées s’est prononcée ce week-end contre leur participation au nouveau parc national Adula. Pro Natura regrette ce vote négatif et parle d’une chance gaspillée. L’organisation considère néanmoins encourageant qu’un large soutien à l’idée d’un développement durable et respectueux de la nature ait été exprimé et reconnu.


L'option du «Parc Adula» n'a pas remporté la majorité ce week-end dans des communes concernées. Après 16 ans d'un travail mené avec discernement et ténacité, le «Parc Adula» doit être abandonné, du moins sous sa forme actuelle. Pro Natura regrette ce vote. «Il n’y avait aucune majorité au sein des collectivités impliquées. C’est dommage!», commente Silva Semadeni, présidente de Pro Natura. «Les débats publics ont toutefois démontré l’émergence d’une minorité forte et active qui souhaite un développement régional durable et respectueux de la nature.» Ces voix devront être entendues dans les futurs projets de développement. Pro Natura espère que le projet du «Parc Adula» servira d'émulation à d’autres idées durables pour développer ensemble la région – avec la nature et non pas à son encontre.

Coire/Bellinzona/Bâle, le 27 novembre 2016. Communiqué de presse de ProNatura.

www.pronatura.ch/medias

Les inscriptions sont ouvertes pour la 22ème édition du Mémorial Danilo Re, qui aura lieu du 26 au 29 janvier 2017 à Admont, (Autriche) dans le Parc National du Gesäuse.

Merci de composer votre équipe et de vous inscrire via le formulaire en ligne que vous trouverez sous ce lien. Sur le site vous retrouverez également toutes les informations complémentaires.


Nous vous demandons de vous inscrire avant le 18 décembre 2016

Séminaire thématique : Interpréter les Alpes
Cette année, le séminaire thématique portera sur :


INTERPRETER LES ALPES - “Comment relier le cœur et l’esprit au paysage alpin ?”
Le séminaire sera en format workshop avec une sortie sur le terrain. Le workshop vise à faire comprendre aux participants l’approche de l’interprétation par l’expérience pratique. Il sera géré par les membres de l’association Interpret Europe (European Association for Heritage Interpretation). Des ateliers en français, allemand, italien et slovène seront offerts.


Assemblée générale ALPARC 2017
Comme d’habitude l’Assemblée générale d’ALPARC aura lieu également dans le cadre du Mémorial Danilo Re, le 27 Janvier 2017. Tous les membres d’ALPARC sont invités à y participer.
Si vous participez au Mémorial Danilo Re et à l’Assemblé générale ALPARC vous pouvez réserver votre Hôtel via le formulaire en ligne soit en vous joignant à votre équipe, soit comme une personne individuelle (supporter). Si vous participez seulement à l’Assemblée générale nous vous prions de nous contacter pour la réservation hôtelière. 

En espérant vous accueillir prochainement à Admont!

Wien, 05.10.2016 (UWD). Die europäischen Naturschutzregelungen Fauna-Flora-Habitat- und Vogelschutzrichtlinie (FFH- und VS-RL) sind Grundlage für die Einrichtung von mittlerweile mehr
als 270 Natura 2000-Gebieten in Österreich. Obwohl die Richtlinien seit 1995 in Österreich in Kraft sind, bestehen immer noch Vorurteile und Ängste, wenn es um die Ausweisung neuer
Gebiete und die Umsetzung von Projekten geht. Einerseits, weil Österreich in der Schutzgebietsausweisung seit Jahren zu den EU-Schlusslichtern zählt und dadurch Verunsicherung
besteht, andererseits, weil diverse Vorurteile – wie etwa wirtschaftliche Benachteiligung durch eine Schutzgebietsausweisung – kursieren. Der Umweltdachverband beauftragte daher im
Rahmen des von EU und Bund geförderten Gemeinschaftsprojekts „gREen.watch“ (Projektpartner BirdLife Österreich und WWF Österreich) die Technische Universität Wien (TU), den Zusammenhang zwischen Natura 2000 und Wirtschaft in einer umfassenden Studie zu erforschen.

Mehr unter: http://www.umweltdachverband.at/inhalt/die-maer-vom-wirtschaftshindernis-natura-2000-aktuelle-studie-schafft-klarheit?ref=89

Vollständige Pressemitteilung auf Deutsch 

Download Studie "Natura 2000 und Wirtschaft"

Publié dans Nouvelles des Alpes
vendredi, 23 septembre 2016 10:51

Journée de Formation Continue Montagne suisse

Journée de Formation Continue Montagne suisse du 4 novembre 2016, La montagne Suisse – Aménager avec le paysage. Le Département de géographie et environnement de l'Université de Genève et l'Institut de géographie et durabilité de l’Université de Lausanne organisent une journée de formation continue sur le rôle du paysage dans les projets d’aménagement en montagne.
Cette journée aura lieu le 4 novembre 2016 à Leysin (VD).
Inscription et paiement avant le 20 octobre 2016.
Le paysage est souvent pris en compte comme un élément de contexte, plus ou moins menacé ou impacté par des projets d’aménagement, notamment dans les vallées de montagne; alors qu’il y est volontiers considéré comme une ressource touristique majeure et un argument identitaire pour les populations locales. Cette journée entend adopter un autre regard qui met le paysage au cœur des projets de territoire, en tant qu’enjeu et outil de politique. Selon cette perspective, le paysage n’est plus un paramètre parmi d’autres, mais représente l’ossature même autour de laquelle se construit le projet territorial.
Toutes les informations, ainsi que les inscriptions pour cette journée sont disponibles à cette adresse: https://www.unige.ch/formcont/montagne/

Pour toute information supplémentaire, prendre contact avec :
Yannick Rousselot, Université de Genève,
Tél : +41 (0) 22 379 88 70, yannick.rousselot@unige.ch
Publié dans Nouvelles des Alpes
lundi, 12 septembre 2016 16:20

Nouvelles des membres

Deux nouveaux membres


Nous sommes heureux d’accueillir 2 nouveaux membres au sein de notre réseau cette année : le Parc naturel del’Ötztal, en Autriche, et la Région du Frioul-Vénétie julienne, en Italie. 


Changements de directions


Le consortium du Parc National du Stelvio en Italie, qui gérait le parc depuis octobre 1995, a été dissout en février 2016. Depuis le 1er mars, les fonctions de tutelle et de gestion du parc sont transférées aux territoires compétents : Provinces Autonomes de Bolzano et du Trentin et Région Lombardie. Un Comité de coordination, présidé par Ugo Parolo, s’occupe d’assurer l’unité du parc. Wolfgang Platter, directeur de l’ancien consortium, est parti à la retraite le 1er septembre 2016. Impliqué de longue date dans le réseau, il reste vice-président du Conseil d’Administration d’ALPARC jusqu’aux prochaines élections : nous lui adressons d’ores et déjà nos meilleurs souhaits pour la suite de ses projets personnels.


Dans les espaces protégés français, plusieurs nominations sont à signaler.


Henriette Martinez, maire de Laragne-Montéglin (Hautes-Alpes), Présidente de la communauté de communes du Laragnais, est la nouvelle Présidente du Parc naturel régional des Baronnies Provençales, structure qu’elle a soutenue depuis le début. Elle a également été élue cette année Présidente du réseau des Parcs naturels régionaux de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Vice-présidente de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France.


Eva Aliacar a quant à elle pris ses fonctions de Directrice du Parc national de la Vanoise en juillet dernier. Elle est la deuxième femme à le diriger depuis sa création en 1963 et succède ainsi à Emmanuel Michau.


Pour le Parc Naturel régional du Massif des Bauges, c’est Jean-Luc Desbois, ancien directeur adjoint du parc, qui est désormais à sa direction.


Les 3 parcs nationaux alpins français renforcent leur coopération


Les présidents et directeurs des trois parcs nationaux des Alpes françaises (Mercantour, Vanoise, Écrins) souhaitent unir leurs efforts pour mettre en place des coopérations techniques et rechercher des financements. La recherche de financements européens pour des actions en commun compte parmi les pistes importantes de coopération. Des actions ont déjà été mutualisées : en matière de suivis scientifiques, les programmes "Lacs sentinelles" et "Alpages sentinelles" en sont un bel exemple.

jeudi, 08 septembre 2016 16:42

Lectures d’automne

Après le temps des lectures estivales légères, allongé sur le sable ou dans un pré, nous vous recommandons pour la rentrée quelques lectures plus studieuses :


 « Wilderei im rhätischen Dreiländereck » - « Braconnage  dans la région rhétique – recherches transfrontalières avec une piste jusqu’au Tibet »


Cet ouvrage (304 p.) a été rédigé par Heinrich Haller, directeur du Parc national Suisse, et va paraître au mois d’octobre en langue allemande, et en 2017 en italien. Une présentation du livre est programmée le 12 octobre 2016 à 20h30 à Zernez/CH.


Consulter un extrait : https://issuu.com/haupt/docs/9783258079653

« Espaces protégés urbains : profils et lignes directrices des meilleures pratiques » - IUCN (2016)


Les dynamiques de l'urbanisation et de la métropolisation rendent crucial de tourner le regard vers les espaces protégés en milieu urbain. Dans ce volume, l’IUCN met l'accent sur les approches de gestion qui sont particulièrement pertinentes pour les espaces protégés en région urbaine.


Téléchargement : https://portals.iucn.org/library/sites/library/files/documents/PAG-022-Fr.pdf

« Alpine Nature 2030 - Creating [ecological] connectivity for generations to come»


ALPARC finalise actuellement la parution de cet ouvrage pour octobre 2016 à l’occasion de la Semaine alpine et de la Conférence alpine qui va clore la présidence allemande de la Convention alpine, à Grassau/D du 11 au 15 octobre. Le livre, en langue anglaise, est édité par le Ministère allemand de l’Environnement et sera téléchargeable sur le site ALPARC www.alparc.org/nature2030.